Comment Investir En Bourse : Le guide pour vous aider pas à pas

par | Août 22, 2020 | Business, Développer, Outils | 0 commentaires

Investir-en-bourse-le-guide-pas-a-pas-pour-les-debutants

Pour réussir son investissement dans la bourse, il vous faut non seulement acquérir des connaissances théoriques, mais encore choisir les bons outils vous permettant d’augmenter en efficacité.

Un bon investisseur se reconnaît par ses réactions rapides, précises, et engagées au bon moment.

Dans l’optique de booster des gains accumulés, certains sites vont jusqu’à proposer une simulation d’achat et de vente dans un portefeuille personnalisé.

Cette option offre une possibilité de tester son savoir-faire et ses compétences en conditions réelles, tout en évitant des pertes importantes d’argent. 

En vous familiarisant à ce genre d’exercice, vous allez vite apprendre à devenir un investisseur à succès. Ce guide a justement pour objectif de vous informer petit à petit sur les différentes étapes à suivre pour bien investir en bourse.

Disclaimer : Attention, ceci ne représente aucunement un conseil de placement financier, vous êtes l’unique responsable de vos investissements. 

 

1)   Trouver le courtier idéal 

La première étape à franchir concernant l’investissement en bourse consiste à trouver le courtier idéal. À titre de rappel, ce dernier se définit comme étant l’intermédiaire pour communiquer ses achats et ventes vis-à-vis de la place boursière.

Autrement dit, il peut s’agir d’un banquier.

Toutefois, en raison du développement massif du réseau d’internet, il devient plus facile de trouver son courtier idéal en faisant quelques recherches en ligne. Cette seconde option est bien plus avantageuse au détriment de l’investissement immobilier ou dans les cryptomonnaies

Beaucoup moins économique, la première option suppose des tarifs élevés en faisant appel à un banquier.

Pour choisir son courtier, plusieurs critères entrent en jeu, à savoir :

  • les tarifs que celui-ci propose ;
  • la possibilité d’ouvrir un PEA (pour les investisseurs situés en France) ;
  • et les fonctionnalités supplémentaires offertes.

Il est aussi à noter que le courtier idéal dépend : des profils des investisseurs, du montant d’investissement et du nombre de tradings. En ce sens, un courtier que vous estimez excellent peut ne pas l’être pour vos amis ou connaissances.

Néanmoins, la plupart des investisseurs en bourse choisissent d’utiliser Degiro ou Binck.

 

a)    Degiro, le meilleur courtier low-cost pour créer un compte-titre

Degiro - Courtier en bourse

D’origine hollandaise, Degiro reste à ce jour le meilleur courtier low-cost dans l’univers de la bourse. En effet, choisir ce courtier, c’est profiter : d’une plateforme web simple et spécialement dédiée, d’une application mobile pratique et d’un service client pratiquement irréprochable.

Depuis son arrivée en Europe, il est devenu en quelques années le leader européen du trading. Il commence donc peu à peu à s’immiscer sur le marché français.

Ses limites ?

Étant donné qu’il s’agit d’un prestataire low-cost, il n’est pas en mesure de délivrer toutes les fonctionnalités avancées dont ses concurrents disposent déjà, comme d’un portefeuille virtuel ou de conseils personnalisés.

Aussi, il ne donne pas accès à la création d’un compte bancaire.

Mais cela ne représente pas vraiment un inconvénient puisque l’investissement en bourse n’exige pas  forcément la détention d’un compte épargne.

 

b)   Binck : le courtier recommandé à la gestion de PEA

Bourse-en-Ligne-Assurance-Vie-et-Formation-de-Trading

Binck reste le courtier le plus recommandé si l’on devait se référer à la gestion de PEA.

En effet, il propose toute une étendue de services intéressants, incluant : la gestion du PEA, d’épargnes et de comptes bancaires. Ainsi, il est bien pratique de gérer votre capital à travers la plateforme mise à votre disposition.

Ses limites ?

Comparées à celles de Degiro, les limites de Binck se résument à des coûts nettement plus élevés… Des tarifs qui restent cependant compréhensibles et explicables par rapport aux services proposés.

 

c)    Degiro ou Binck, quel courtier en bourse choisir ?

Binck présente une excellente alternative pour les investisseurs à la recherche de services plus complets et d’une gestion de haut niveau.

Le cas échéant, il vaut mieux opter pour Degiro, et qui plus est, est idéal pour les débutants.

 

2)   Passer des ordres d’achat

Une fois que vous avez choisi votre courtier en bourse, il ne vous reste plus qu’à passer des ordres d’achat.

Afin de devenir un investisseur, vous devez absolument retenir toutes les informations essentielles à savoir le concernant.

A priori, la réalisation d’un ordre d’achat présente des points de similarités dans sa généralité, bien que chaque courtier est libre de rajouter quelques détails pour se différencier des autres.

En prenant référence sur Degiro, vous devez avant tout identifier plusieurs éléments de manière précise en amont de votre investissement en bourse, notamment :

  • le sens de l’opération s’il s’agit d’un achat ou d’une vente ;
  • le nom de l’entreprise/la société ou le code ISIN, permettant de l’identifier si elle est cotée ;
  • le nombre de titres ;
  • le type d’ordre et sa durée de validité.

Imaginons maintenant que vous êtes convaincu d’investir en bourse et d’acquérir une partie des actions de Lagardère, une entreprise de médias. Vous devez alors suivre les principales étapes ci-dessous.

 

1re étape : sélectionner la bonne place boursière et les informations du trading

Acheter une action Tesla - NDQ | TSLA | US88160R1014 | USD

La première étape consiste à sélectionner la bonne place boursière et les informations importantes du trading.

Dans notre cas, si vous souhaitez acheter une action Tesla, vous devez taper « TESLA » directement dans le champ prévu pour les recherches, ou encore, vous pouvez entrer son code ISIN : « US88160R1014 ».

En saisissant une valeur, plusieurs lignes apparaissent généralement à l’écran, et correspondent aux valeurs cotées des places boursières spécifiques.

Au risque de se tromper de choix, prenez le temps de vérifier les informations spécifiques au trading, à savoir l’action simple, la place boursière et la devise associée.

Pour l’exemple, voici le résumé :

  • Action simple : TESLA ;
  • Place boursière : NASDAQ ;
  • Devise correspondante : USD.

 

2e étape : choisir son type d’ordre d’achat

Bouton achat d'action Tesla

Après avoir sélectionné la bonne place boursière, vous atterrissez normalement sur une nouvelle fenêtre, dans laquelle vous allez passer votre ordre d’achat.

N’hésitez pas à cliquer sur « Achat ».

En principe, le système choisit de manière automatique un ordre à cour limité. C’est sans doute l’option courante choisie par la plupart des investisseurs en bourse.

Dans le cas où vous souhaitez passer à un autre type d’ordre, vous pouvez bien évidemment le faire par le biais du menu déroulant, sous le champ « Type ».

Et si vous avez besoin de plus de détails, vous n’avez qu’à aller tout en bas de la page.

 

3e étape : fixer son prix d’achat et ses quantités d’actions en bourse

ordre à cours limité

La prochaine étape consiste à fixer votre prix d’achat et la quantité d’actions à traiter, respectivement dans les champs « Limite » et « Quantité ».

Pour notre exemple, nous allons prendre 2.060 $ comme valeur actuelle, bien qu’il soit possible de placer un ordre plus bas à 2.050 $, en vue d’acquérir un prix plus élevé.

Et comme quantité d’action, nous allons opter pour 6 actions.

Une fois ces deux paramètres choisis, le système calcule de façon automatique le coût total estimé à 2.060 $ 6 actions, soit 10,4781 $.

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à valider votre ordre d’achat.

 

Investir en bourse : point sur les différents ordres et leur fonctionnement

Le succès de votre investissement dans la bourse peut bien dépendre du type d’ordre d’achat à émettre. En tout, on distingue quatre principaux types d’ordre qui présentent des fonctionnements distincts, à savoir :

  • l’ordre à cours limité ou Limit ;
  • l’ordre au marché ou Market ;
  • l’ordre à seuil de déclenchement ou Ordre Stop/Stop-Loss Order ;
  • l’ordre à plage de déclenchement ou Stop Limit.

 

a)    L’ordre à cours limité

Le type d’ordre d’achat par défaut en bourse reste l’ordre à cours limité. De ce fait, si vous n’effectuez pas de changements au préalable, votre ordre se fera sous les conditions de ce dernier.

Comme son nom l’indique, l’ordre à cours limité ou Limit fixe le seuil maximal que vous acceptez de mettre pour une  transaction.

À l’achat, cette limite se situe vers le haut et vous ne pouvez donc acheter qu’au moment où le cours actuel est inférieur ou égal à ce seuil.

Si, par exemple, vous acceptez de faire une transaction limitée à 15 €, un achat est engagé une fois que le cours est descendu à 15 €.

Et dans votre intérêt, le système va faire de son mieux pour trouver l’offre la moins chère, comme une offre à 14,90 €, 14,75 €, 14,5 €, etc.

Au contraire, le système ne permet pas d’effectuer un achat au-dessus de la limite que vous avez autorisée. Par conséquent, il est impossible qu’un achat soit engagé à 15,10 €, 15,25 € ou 15,40 €.

À la vente, ce sera plutôt l’inverse du système à l’achat. Ainsi, vous ne serez autorisé qu’à vendre des actions supérieures ou égales à la limite imposée par vos soins.

Dans la vie courante, c’est tout à fait compréhensible étant donné que l’acheteur ne souhaite qu’acquérir un bien au prix le moins cher et le vendeur désire vendre ses biens au prix le plus élevé possible.

Astuce pour réussir son investissement en bourse en Limit

En général, une action peut osciller de haut en bas en pourcentages de quelques dixièmes durant la journée.

À l’achat, mettez votre limite autorisée en bas de l’oscillation. Faites l’inverse à la vente en la plaçant en haut de l’oscillation.

Il ne reste plus qu’à attendre que le prix d’achat évolue jusqu’à atteindre votre limite.

Pour mieux comprendre, prenons un exemple. Votre limite se situe à 20 € et le cours actuel est à 20,40 €.

Le système ne pourra enclencher un achat qu’au moment où le cours descendra à 20 €.

De ce fait, si vous avez envie de réaliser un achat à cet instant, vous serez contraint d’émettre un nouvel ordre Limit à 20,40 €. 

Au début de son achat, il reste assez intéressant de se placer sous une limite inférieure au cours, sans pour autant aller trop bas.

Attendez ensuite que les vendeurs acceptent de vendre leurs actions à ce prix ou encore à quelques dixièmes plus bas pour faire l’achat. La logique inverse constitue une astuce bien applicable à la vente.

Cette technique reste la plus utilisée par les investisseurs en bourse avec comme objectif de passer un ordre au meilleur prix en quelques heures.

Vous devez tout simplement être patient et apprendre à ajuster votre prix pour devenir un investisseur à succès.

 

b)   L’ordre au marché

Dans l’optique d’engager une vente de manière instantanée, l’ordre au marché ou Market est l’option indiscutable à utiliser.

Il suffit de renseigner la quantité des actions pour que la transaction se fasse à l’instant selon le cours actuel. Avec des actions très liquides, cette alternative paraît simple et pratique, qu’il s’agisse de ventes ou d’achats.

Toutefois, cet ordre ne vous permet pas d’obtenir ou de vendre des actions aux meilleurs taux et est donc difficile à maîtriser si vous êtes encore un investisseur débutant.

Les risques à prendre en garde ?

En choisissant ce type d’ordre d’achat, il est préférable d’éviter les valeurs peu liquides qui présentent beaucoup de variations pour peu de transactions engagées.

Elles peuvent avoir des impacts lourds sur votre prix d’achat/de vente en comparaison du cours actuel.

Aussi, soyez assez prudent quant aux ordres établis sur des sociétés ou entreprises à faible valeur.

 

c)    L’ordre à seuil de déclenchement

L’ordre à seuil de déclenchement ou Stop-Loss Order s’active à l’instant où le montant du cours est au-dessus de votre seuil limite.

Ainsi, une fois ce seuil dépassé, il se change rapidement en ordre au marché en vue d’engager une vente.

L’idée de ce système est de minimiser les pertes de vos actions si elles tendent à baisser d’une manière forte et rapide. Par la suite, vous n’aurez aucun souci à vous faire, même si vous êtes hors connexion.

 

d)   L’ordre à plage de déclenchement

À première vue, en se référant à leurs noms respectifs, l’ordre à plage de déclenchement ou Stop Limit semble similaire à l’ordre à seuil de déclenchement.

En effet, il transforme également votre action en ordre, mais cette fois-ci en ordre à seuil limité.

Comme inconvénient, la vente réalisée ne dispose pas de garantie, en raison du montant d’achat limité.

En conclusion, bien investir en bourse permet de faire des gains, à condition de choisir minutieusement son courtier, la société à investir et le type d’ordre d’achat à émettre.

Au début, l’ordre à seuil limité peut vous aider à acquérir de l’expérience et des bonnes astuces sur l’investissement en bourse.

Par la suite, au fur et à mesure que vous avancez dans votre quête, n’hésitez pas à essayer les autres types d’ordre et trouver celui qui vous convient. 

Vous en apprendrez davantage sur les prochaines newsletters 

Succès, outils, évolution, fun :

Tout ce qu’il vous faut pour dépasser vos limites !

Vous allez enfin pouvoir réaliser vos rêves les plus fous… Grâce au web et aux puissantes technologies qui l’accompagnent, vos projets professionnels et personnels vont prendre vie. Qu’attendez-vous ?

By Anthony Gonnet Vandepoorte

Ingénieur en sciences numériques et serial intra/entrepreneur. Je me dope chaque jour à l'innovation et aux nouvelles technologies, pour me transformer la nuit en un inventeur multipotentiel et pragmatique. Mes pouvoirs ont d'ailleurs été utilisés en travaillant aux côtés de Google, Microsoft, Voyage SNCF, Amazon, Saint-Gobain, Tedx. Découvrez-en plus sur mon site internet personnel.

Parce que vous avez aussi besoin de ça :

0 Comments

0 commentaires

Laisser un commentaire