Sélectionner une page
Il n’est plus nécessaire d’insister sur l’importance de la vitesse d’une page web. La plupart des développeurs et des propriétaires de sites Web ont compris qu’un site Web plus rapide signifie des visiteurs plus heureux. Et si les visiteurs sont heureux alors Google vous le rend bien !

Ils veulent que les pages qui apparaissent dans le SERPS offrent une excellente expérience utilisateur.

Si vous êtes toujours à la recherche de quelques moyens d’optimiser la vitesse de votre site Web WordPress, nous publierons prochainement un article détaillé qui vous donnera de bons conseils. Entre-temps, l’un des premiers endroits où chercher des possibilités d’optimisation de vitesse pour votre site se trouve dans vos images.

Dans cet article, nous allons commencer par examiner brièvement pourquoi l’optimisation de l’image est si importante. À partir de là, nous allons examiner plus en profondeur 5 plugins d’optimisation d’images WordPress qui peuvent vous faciliter la vie tout en accélérant votre site web.

 

L’art et la science d’optimiser les images pour le Web

La source ultime dans votre quête de connaissances en matière d’optimisation d’images devrait être le site Web de Google DevelopersLe sujet est beaucoup plus compliqué que la plupart des gens ne le réalisent et certainement pas quelque chose que nous serons en mesure de couvrir en profondeur au cours de ce post.

Google indique clairement que l’optimisation de l’image est en partie de l’art et aussi de la science – les plugins examinés dans ce post s’attaquent à l’aspect scientifique. C’est à dire, utiliser des algorithmes complexes pour minimiser l’affichage (sans perte de qualité) de chaque image que vous téléchargez sur votre site Web WordPress.

En termes d’art – eh bien, cela revient à comprendre ce que vous essayez de réaliser visuellement sur votre site et quel effet d’image, format, taille, type de fichier et plus, sont les plus appropriés à la réalisation de votre objectif.

Google a également établi une liste de contrôle détaillée pour l’optimisation des images.

 

Les points les plus importants sont résumés juste ici :

  • Format d’image – Si vous utilisez une image qui nécessite un fond transparent ou la préservation de chaque détail, alors le format PNG est probablement le bon format. Cependant, si sur certaines de vos photos, dont la résolution, la clarté et la couleur ne sont pas essentielles, alors envisagez d’utiliser des images JPG.
  • Optimiser les paramètres de l’image – Si vous utilisez des images haute résolution pour votre site Web, n’hésitez pas à diminuer la qualité. Par exemple, si vous téléchargez une image d’Unsplash, vous découvrirez que même en exportant une image à 60-70% de la qualité originale le résultat est bien plus qu’acceptable.
  • Mettez vos images à l’échelle – La dernière chose que vous voulez faire c’est de télécharger une image sur votre site WordPress avec une dimension de 4600×3000 pixels, mais cela arrive tout le temps. Dans la mesure du possible, mettez à l’échelle la taille de vos images avant de les télécharger pour qu’elles correspondent à la taille de l’image que vous souhaitez montrer à vos visiteurs. Chaque thème est différent à cet égard. Et gardez à l’esprit qu’il est possible d’ajouter quelques centaines de pixels au cas où vous changeriez de thème en cours de route. Si vous souhaitez vous former sur ce type de logiciel sans dépenser des sommes considérables les formations Adobes à petits prix devraient vous aider.
  • Automatiser – Laissé à nos tâches quotidiennes, il est facile de passer à côté de l’une des étapes importantes énumérées ci-dessus. C’est là que notre liste de plugins ci-dessous entre en jeu. En automatisant un grand nombre de ces tâches. Vous pouvez vous concentrer sur la création de contenu pendant que toutes vos images sont optimisées dans les coulisses.

Ensuite, nous allons examiner de plus près les avantages et les caractéristiques de cinq plugins d’optimisation d’images.

Après quoi, nous passerons en revue certains des résultats que nous avons pu obtenir avec chacun d’entre eux.

Pour chacun de ces tests, nous utiliserons la version gratuite de chaque plugin.

Allons-y !

 

Imagify est un nouveau venu dans les plugins d’optimisation d’images pour WordPress. Il a été créé par les développeurs de WP Rocket, un plugin de mise en cache bien connu.

Comme les autres plugins testés, une clé API est nécessaire pour commencer à utiliser les fonctionnalités. L’interface d’Imagify est relativement simple, elle peut même paraître trop simpliste par rapport à certaines des options offertes par leurs concurrents.

Cependant, selon votre niveau de connaissance, cela peut être un excellent point ou un frein. Imagify optimise les formats d’images les plus populaires tels que JPG, PNG et GIF. De plus, les utilisateurs sont libres de choisir l’un des trois niveaux d’optimisation.

 

Ce qui est différent de la façon dont les autres plugins fonctionnent :

  1. Normal – Compresse l’image sans perte.
  2. Agressif – Utilise la compression en minimisant la perte de données.
  3. Ultra – Une fois de plus, utilise la compression avec perte, mais va encore plus loin tout en permettant une dégradation mineure de l’image.

Au-delà de ces trois niveaux, il y a un nombre minimal d’options disponibles, mais celles qui sont disponibles peuvent être efficaces. Vous pouvez également choisir de redimensionner votre image originale. Ainsi, si vous importez une image de 2000×3000 pixels, Imagify la redimensionnera automatiquement pour vous en fonction d’une largeur maximale.

C’est une fonctionnalité disponible sur tous les plugins que j’ai testés. Vous pouvez également choisir de gérer les données EXIF et de refuser certaines tailles d’optimisation d’image.

 

Imagify offre une large gamme de prix :

Dernière mise à jour des prix : 15/06/2018

  • Gratuit – Ce plan offre dès l’enregistrement une utilisation à vie qui inclut une taille de fichier de 2MB Max et 25MB/mois d’optimisations. Ces limites s’appliquent à tous les sites Web.
  • Forfaits mensuels – Avec 5 prix différents, il y en a pour tous les goûts. Les plans Lite commencent à 4,99 $/mois pour des optimisations de 1 Go et une taille de fichier illimitée. Au sommet de la gamme se trouve le plan Entreprise qui coûte 69,99 $/mois pour 50 Go/mois. Des rabais annuels sont également disponibles allant de 1 an à 2 ans.
  • Plans uniques – Parfait pour des projets ponctuels. Les prix sont fixés à 5,99 $, 9,99 $ et 19,99 $ pour 500 Mo, 1 Go et 3 Go respectivement.

 

EWWW est un plugin riche en fonctionnalités. Dès que vous regardez le tableau de bord, vous remarquez le grand nombre d’options disponible par rapport à un concurrent comme Imagify. Parmi ces fonctionnalités, il y a également la possibilité de fournir une compression avec ou sans perte sur les fichiers PDF – ce que EWWWW prétend être le seul plugin capable de fournir.

Si les PDF sont un type de fichier commun pour votre site Web, ce plugin pourrait être la meilleure option. De plus, toutes les images téléchargées vers WordPress (via la médiathèque ou non) peuvent être optimisées en entrant simplement l’URL du dossier dans le tableau de bord.

Vous y trouverez également toutes les fonctionnalités courantes directement dans le tableau de bord.

 

Ainsi que d’autres fonctionnalités auxquelles vous ne vous attendiez probablement pas :

  • Compression – Option pour les fichiers JPG, PNG et PDF avec ou sans perte. Compression sans perte pour les fichiers GIF
  • Overrides – Le niveau de qualité par défaut de WordPress (82) pour les fichiers JPG peut être ajusté.
  • Redimensionner les images – En fonction de la largeur ou de la hauteur Amax.
  • Opt-Out – Choisissez d’exclure les images en taille réelle pour une meilleure optimisation et la suppression des métadonnées.
  • Conversions – Conversion automatique des PNG/JPG au format WebP ou conversion PNG en JPG.
Il y a également une grandes variété de prix chez Ewww :
 

Dernière mise à jour des prix : 15/06/2018

  • Plans Météores (mensuel) – Une option pratique de paiement à l’utilisation qui ne coûte que 1 $ et dont le prix varie de 0,005$/image à 0,002 $/image. C’est un excellent choix pour quelqu’un qui ne publie que quelques images par mois.
  • Plans prépayés – Si vous publiez un grand nombre d’images, c’est le plan qu’il vous faut, car vos coûts seront un peu moins élevés. Quant au Plan Fer il commence à 9 $/mois pour 3000 images et tout en haut, nous retrouvons le plan Tungstène coûtant 500 $ pour 250 000 images. Les crédits d’image prépayés n’expirent pas, c’est une caractéristique intéressante par rapport à d’autres offres.
Kraken est un plugin d’optimisation d’image se partageant entre la simplicité et la richesse de ses fonctionnalités. C’est aussi le seul plugin qui m’a envoyé un courriel de suivi me demandant si j’avais des questions ou des commentaires en plus de me fournir des ressources utiles. Oui, je sais que le courriel est automatisé, mais au moins, il ouvre un canal de communication et montre que l’avis de leurs utilisateurs est important.

Note : Kraken réclame une taille maximale de fichier de 1MB sur leur plan gratuit. Les images que j’ai téléchargées étaient beaucoup plus grandes et semblent parfaitement optimisées. En fait, j’y suis retourné et j’ai vérifié deux fois mes résultats et ils étaient exactement les mêmes. S’il s’agit d’un problème technique, cela a joué en leur faveur. À ce jour, Kraken à affiché certains des meilleurs résultats d’optimisation des images.

 

 

Au niveau des caractéristiques Kraken inclut :

  • Compression – Compression avec ou sans perte.
  • Tailles d’image – La possibilité d’optimiser ou non les images principales et des tailles d’image spécifiques.
  • Redimensionner les images – En fonction d’une largeur ou une hauteur maximale.
  • Données EXIF – Vous pouvez choisir quelles données EXIF doivent être conservées.
Les plans tarifaires sont les suivants :

Dernière mise à jour des prix : 15/06/2018

  • Compte gratuit – Le compte gratuit possède une taille maximale de fichier de 1MB (voir note ci-dessus) et une compression intelligente pour limiter les pertes. Jusqu’à 100MB pour vos tests.
  • Comptes payants – Micro est le tout premier plan proposé à 5$/mois pour 500MB d’images. Pour les plans plus avancés, ils passent à 19 $/mois pour 5 Go de données et si vous avez besoin d’un plan d’entreprise, il fonctionnera à 79 $/mois pour 60 Go.
WP Smush est un plugin que j’espérais aimer. Ils ont une grande gamme de produits supplémentaires et un site Web rempli d’informations. Bien que je m’attende à ce que la version pro de leur plugin soit géniale, la version gratuite m’a vraiment déçu. Du côté positif, bien que WP Smush n’ait pas autant d’options qu’un plugin comme EWWW, ils fournissent un tableau de bord très convivial.

 

Quelques-unes des caractéristiques les plus importantes étant incluses :

  • Bulk Smush – Vous pouvez optimiser en masse jusqu’à 50 images avec un compte gratuit et un nombre illimité en tant qu’utilisateur pro.
  • Tailles d’images – Décidez quelles tailles d’images vous voulez optimiser.
  • Données Exif – Vous pouvez choisir de préserver les données EXIF, mais vous ne pouvez pas choisir exactement quelles données conserver comme avec Kraken.io.
  • Redimensionner les images – Les images originales peuvent être redimensionnées en fonction d’une largeur ou d’une hauteur maximale.
  • Conversions – Les images PNG peuvent être converties en JPEG. Si les images possèdent des transparences EWWW vous proposera de les convertir et activera une couleur de fond spécifiée par l’utilisateur.
  • Super Smush – Vous permet de compresser des images jusqu’à 10x plus que la version gratuite avec une dégradation minimale (perte).
Les tarifs pour ce plugin sont aussi très convaincant :

Dernière mise à jour des prix : 15/06/2018

  • Gratuit – Le compte gratuit offre une fonctionnalité limitée qui inclut la compression sans perte, la taille maximale de fichier de 1 Mo, le redimensionnement et la préservation des fichiers EXIF.
  • WP Smush Pro – Cette option est incluse dans le plan d’abonnement WPMU à 49 $/mois. Vous serez en mesure de compresser des images d’une taille allant jusqu’à 32 Mo sur un nombre illimité de sites Web.
Note d’Anthony : Personnellement je trouve que de nombreux efforts ont été réalisés sur ce plugin. La limitation des 1Mo a été supprimée et l’ensemble des fonctionnalités a été revu et corrigé pour offrir une expérience d’utilisation plus poussée qu’avant.

Désormais, le plugin propose de voir en temps réel le pourcentage de place que l’on pourrait économiser en prenant un abonnement payant. Ce qui offre une plus grande souplesse en application. D’ailleurs, cette pratique plus intelligente nous sensibilise davantage à nous tourner vers un acte d’achat.

Si vous voulez obtenir un prix intéressant, enregistrez-vous pour la version d’essais de 30 jours et patientez. D’ici une semaine, vous recevrez un email vous proposant une ristourne pour un abonnement.

 

ShortPixel est le tout dernier plugin testé et c’est un autre mix entre les fonctionnalités et la simplicité. Leur tableau de bord fournit des paramètres et des statistiques concernant votre plan actuel. Les formats d’image optimisables  incluent les éléments suivant PNG, JPG, GIF et PDF.

 

Quant aux caractéristiques incluses avec ShortPixel :

  • Compression – La compression disponible inclut la compression sans perte et sans perte et les deux sont disponibles avec la version gratuite.
  • Tailles d’image – Toutes les tailles d’images miniatures peuvent également être compressées, mais chacune d’entre elles compte pour votre limite mensuelle d’images.
  • Données EXIF – Vous pouvez choisir de supprimer toutes les données EXIF mais pas les éléments individuels.
  • Redimensionner les images – Toutes les images téléchargées peuvent être redimensionnées à une largeur ou une hauteur maximale.
ShortPixel propose plusieurs formules :

Dernière mise à jour des prix : 15/06/2018

  • Gratuit – Il s’agit là du meilleur plan gratuit par rapport aux autres concurrents. Vous pouvez optimiser jusqu’à 100 images avec une compression avec ou sans perte et sans limites de taille de fichier.
  • Forfaits payants – À partir de seulement 4,99 $/mois pour 5 000 images (sans limite de taille) avec leur plan court et jusqu’à 29,99 $/mois pour 55 000 images sur leur plan XXL.

L’environnement de test

Au-delà de l’installation initiale des cinq plugins, vous vous demandez peut-être comment chacun d’entre eux fonctionne. Évidemment, il y a beaucoup de variables sur lesquelles nous n’avons pas nécessairement le contrôle puisque chaque plugin utilise son propre algorithme et inclut différents ensembles de fonctionnalités.

Pour commencer, j’ai sélectionné deux images à tester. Les deux sont des images de taille moyenne qui seraient typiquement celles que vous téléchargeriez à partir d’un site d’images gratuit ou que vous créeriez avec Adobe Photoshop.

Voici les détails :

Image 1

Image JPG
La première image d’Unsplash avec les détails suivants :

Type de fichier : JPEG
Taille : 3129230 octets
Dimensions : 4633 x 3089 pixels

 

 

Image PNG
La deuxième image provient de commons.wikimedia.org avec les détails suivants :

Type de fichier : PNG avec Transparence
Taille : 2 669 686 octets
Dimensions : 2101 x 1631 pixels

 

Résumé des résultats d’optimisation de l’image

Il est important de noter que les résultats que vous obtenez varieront grandement en fonction de votre image originale. Certaines images sont mieux optimisées que d’autres dès le départ. Par exemple, j’ai aussi testé une troisième image d’un site payant populaire.

Les résultats que j’ai obtenus ont été nettement moins impressionnants dans tous les domaines (moins de 10% d’optimisation). Ce que je veux dire ici, c’est qu’il ne faut pas s’attendre à d’énormes réductions à deux chiffres pour chaque image. Assurez-vous de réduire la taille de l’image, pas seulement la qualité.

Vous trouverez tous les détails ci-dessous dans les tableaux à l’exception d’un résumé : Là où aucun changement aux images originales n’était nécessaire, Short Pixel est sorti en tête avec le fichier JPG (réduction de 74%).

Le fichier PNG transparent était dans une course encore plus serrée avec Kraken (70,58%) battant de justesse EWWW et Short Pixel à 68,86% et 67,47% ….presque de justesse. Vous remarquerez qu’Imagify a eu le meilleur pourcentage de changement, mais j’ai d’abord dû réduire considérablement la taille du fichier afin de tenir compte de la taille maximale de l’image.

Résultat d’optimisation pour l’image JPG

Résultat d’optimisation pour l’image PNG

Conclusion

Les photos changent la façon dont les lecteurs interagissent avec vos messages. Ces changements ajoutent de la valeur à chacune de leurs expériences. C’est une preuve positive que le vieil adage  “Une image vaut mille mots” est criant de vérité. Les images parlent. Elles ajoutent du volume et de la densité à votre site, à vos billets de blog.

L’optimisation d’images de bonne qualité accélérera votre site et donnera à votre public l’occasion de parcourir une plus grande partie de votre contenu en moins de temps.

Bien que le processus derrière l’optimisation des photos soit compliqué pour de nombreux propriétaires de sites Web, des algorithmes complexes peuvent faire un excellent travail pour réduire le poids de vos images. Tous ces plugins font fondamentalement la même chose, mais de manières différentes.

Selon vos besoins, l’un des plugins examinés pourrait être une meilleure option que les autres. Si vous voulez beaucoup d’options, EWWW est probablement le meilleur choix (j’aime aussi leur côté prix par image).

Bien que je n’ai pas eu l’occasion de tester leur compression avec perte sur un fichier JPG, je soupçonne qu’il est similaire aux autres. A l’autre bout de l’échelle, si vous cherchez un plugin simple avec un plan gratuit, jetez un coup d’oeil à ShortPixel.

Cela dit, je ne pense pas que vous allez vous tromper avec les plugins de cette liste. Chacun d’entre eux accomplit l’une des tâches les plus importantes en matière d’optimisation de l’image, à savoir l’automatisation. Ils libéreront votre temps pour que vous puissiez le consacrer à quelque chose de plus productif comme la création d’un nouveau contenu.

 

Note d’Anthony Si vous vous demandiez, lequel de ces plugins travaille en arrière-plan sur le site. Et bien il s’agit de WP Smush. Tout du moins de la nouvelle version dont je vous parlais un peu plus haut. Dans l’évolution du site comme ça a été le cas pour le logiciel de marketing automation. Je vais certainement m’orienter vers le plugin de Imagify.

Il est rapide, complet et parfaitement adapté à mes besoins. Vous pouvez maintenant l’utiliser en essai gratuit sur la page d’accueil de leurs site internet.

Enfin, pour les puristes du site voici d’autres éléments pouvant vous intéresser dans vos recherches.

 

Outils similaires

  1. Optimizilla (très pratique dans sa barre de navigateur en “Favoris”)
  2. ReSmush.it

 

À l’origine en Anglais traduis en Français : http://bit.ly/2JPq10U

Anthony Gonnet Vandepoorte

Anthony Gonnet Vandepoorte

Entrepreneur et inventeur en sciences numériques

Serial entrepreneur et intrapreneur, j’ai toujours eu pour seul objectif de marquer le monde à ma façon pour rejoindre ceux qui s’évertuent sans cesse à le changer. Mais avec une telle perspective et une ambition démesurée le chemin est long, semé d’embuches et on ne sait jamais là où il va nous mener... Lire la suite

Vous êtes sur la rampe !

Durant les 10 prochains jours. Ouvrez votre box et découvrez ou redécouvrez les secrets qu'elle renferme.
Avec des applications et logiciels uniques qui vous aideront dans la réalisation de vos objectifs

Félicitation et bienvenue dans le programme Ten Day Challenge ! Un mail vient de vous être envoyé (Vérifiez vos spams)

goal

Vous êtes à un clic de la réussite

Soyez parmi le premier à recevoir toutes nos nouveautés

Félicitation ! Pensez à vérifier vos spams